Ravalement-de-façade-en-Haute-Garonne avec l'entreprise Toulouse Toitures Façades

Le ravalement de façade (ou rénovation de façade) est un ensemble d’étapes contribuant à remettre en état les murs extérieurs d’un logement ou d’un immeuble. Cette rénovation doit tenir compte de l’état de la façade. Il faut ainsi analyser ses éventuelles complications pour les traiter : les décollements de la peinture ou de l’enduit, les craquellements, l’altération des couleurs, la dégradation des joints…

C’est un entretien nécessaire, obligatoire, pour permettre à toute construction de retrouver son état et ses performances d’origine.

La façade est l’élément dominant visible de votre maison, de votre bâtiment. Elle remplit des fonctions techniques fondamentales : protection de votre construction contre les intempéries, le froid, la chaleur et les agressions extérieures telles que la pollution, les saletés, les nuisances sonores… L’étanchéité de vos façades, de vos murs sont donc mis à rude épreuve.

Il est de ce fait nécessaire d’y accorder un soin singulier.

Votre façade vieillit au fil des années, comme le reste de votre logement. Cependant, pour qu’elle puisse continuer à jouer son rôle de protection et préserver l’esthétique de votre habitation, de votre immeuble, une façade doit être ravalée, rénovée dès les premiers signes de dégradation.

Vos façades sont soumises à de multiples menaces par l’humidité, le vent, la pluie, la pollution. Ces agressions sont responsables de différentes dégradations allant de la simple salissure aux dégradations des supports nuisant potentiellement à la pérennité de votre maison, de votre immeuble. Ces dernières engendrent une multitude de problèmes tels que des remontées d’humidité par capillarité, des infiltrations, l’apparition de fissures, des désagréments d’humidité ou encore de moisissures.

Le nettoyage, une étape déterminante.

Une projection par jet d’eau pression convient pour les structures en béton, Polychlorure de Vinyle ou parpaings. L’ancienne peinture peut requérir toutefois un décapage ou un sablage. Les structures en pierre restent plus délicates à traiter. Attention également aux joints de façade vieillissants qui deviennent plus cassants et risquent de s’endommager durant le nettoyage.

Parfois, les zones altérées ou fissurées par le temps nécessitent une réparation. Elle se fait en fonction du problème rencontré. Un traitement par un enduit de rebouchage s’utilise pour combler des irrégularités perceptibles. Alors qu’un matériau de lissage suffit en guise de finition pour aplanir la surface.

Nous utilisons différentes techniques pour le nettoyage et traitements de vos façades : la nébulisation (écoulement d’eau), l’hydrogommage (eau et sable projetés), l’aérogommage (produit abrasif fin projeté), le ponçage, le nettoyage chimique (substance pulvérisée) le nettoyage par haute pression (eau et karcher), le peeling de façade (ponçage fin) et le sablage (pour décaper).

Le ravalement de façade est une action cruciale pour la cohésion du bâti d’un immeuble. Il peut avoir deux objectifs bien distincts :

1/ Une fonction décorative.

Elle a pour objet de rafraîchir, de mettre au goût du jour l’esthétique, le visuel d’une maison, d’un immeuble.  Assurer l’esthétisme : refaire sa façade permet d’avoir un bâtiment à l’aspect neuf, ce qui met réellement en valeur un bien immobilier. Préserver l’apparence des murs extérieurs : le ravalement est aussi l’occasion de prendre soin des décors et des ornements. C’est particulièrement important pour une façade de patrimoine.

Un ravalement de façade peut être l’occasion de changer l’apparence d’une construction. Attention néanmoins, une rénovation de façade qui n’est pas réalisée à l’identique doit faire l’objet d’une déclaration préalable de travaux.

2/ Une fonction d’étanchéité.

Elle a pour objet de garantir la non-infiltration des eaux de pluie. Une analyse doit être réalisée par nos spécialistes afin d’adapter le niveau de résistance aux fissures constatées avant ravalement. Garantir l’étanchéité d’une façade : l’amélioration d’une façade vise à garantir l’étanchéité d’une façade. Cela peut se faire grâce à la réparation et rebouchage des fissures, à l’application d’un traitement hydrofuge ou à la rénovation d’un enduit de façade.

3/ Une fonction d’isolation thermique.

Le ravalement d’une façade peut être l’occasion d’améliorer l’isolation thermique d’un bâtiment, à travers la mise en œuvre d’un enduit isolant ou d’une isolation thermique par l’extérieur.

Quels sont les critères à étudier avant de commencer le chantier de ravalement  ?

Tout d’abord, c’est la nature de la construction qui détermine la technique d’intervention. L’apparence de l’habitation représente le second critère qui conditionne la marche à suivre. Par exemple, un immeuble de plusieurs étages requiert plus de moyens qu’une intervention sur une habitation individuelle. Ultérieurement, le traitement peut dépendre du but voulu. Le revêtement qui suit le ravalement peut se mettre en œuvre pour procéder à une imperméabilisation. Notez que la rénovation peut simultanément s’effectuer à une isolation thermique des murs.

L’infiltration d’eau est une cause de dégradation de vos façades et murs. L’eau de pluie ruisselle sur vos murs et pénètre par capillarité dans les matériaux (briques, pierres, mortiers). Le ravalement de façade permet donc de faire un nettoyage de la façade et de la protéger avec un traitement durable par la suite.

La rénovation de façade est une suite d’actions adaptées à chaque type de murs extérieurs visant à les remettre en état. Ce projet de rénovation doit permettre :

1/ de tenir compte de l’état initial de la façade.

2/ de détecter d’éventuels problèmes.

3/ de les traiter afin d’assurer leur longévité.

Elle se compose de plusieurs étapes : nettoyage et décapage, réparation et traitement, finitions et protection.

Il est ainsi important de faire contrôler régulièrement votre façade par nos spécialistes, car la détérioration de celle-ci est un processus lent et qui ne se voit pas immédiatement.

Votre façade doit être rénovée au moins tous les dix ans pour l’aider à garder une certaine prestance, parce que malgré vos entretiens personnels, des éléments extérieurs agissent sur son apparence.  Voici une liste non exhaustive des sources de dégradations :

  • L’humidité

L’humidité peut parfois s’installer sur votre façade. Elle peut être notable sur le bas des murs extérieurs, accompagnée d’effritement. Par ailleurs, il s’agit souvent de remontées capillaires dues à d’une mauvaise évaporation des eaux de pluie ou le contact direct du crépi avec le sol.

Par exemple, les murs exposés vers l’ouest souffrent davantage de désagréments d’humidité à cause de l’orientation des pluies. Occasionnellement, des taches blanches peuvent apparaître en bas des façades.

La solution ? :  Il faut rapidement faire appel à nos professionnels qui rechercheront la source de cette humidité, effectueront les premières authentifications au niveau du drainage, des tuyauteries et des canalisations. Ils pourront adapter les travaux et les réparations selon les cas de figure.

  • La pollution

Elle peut avoir des réactions sur votre façade, quel que soit son type. Des coulures noires, vertes ou brunâtres apparaissent à certains endroits de la façade et évoluent selon les températures. La couleur de la façade peut être modifiée par la pollution atmosphérique et biologique. Les champignons, lichens et autres mousses doivent être traités afin de les supprimer et d’empêcher leur réapparition.

La solution ? : c’est un nettoyage de la façade avec application d’un traitement et la pose d’un produit de finition limitant l’accroche des particules de pollution. Nos produits permettent de faire partir les particules de saleté en rendant la surface de la façade non adhérente.

  • La mauvaise pose du revêtement

Il est possible que votre revêtement de façade n’ait pas été posé convenablement. Dans ce cas, inopinément, peuvent apparaître des décollements de peinture façade ou d’enduit de façade, voire des fissurations.

Si le support n’a pas été nettoyé avant l’application du revêtement, si le temps de séchage n’a pas été respecté ou si la pose d’une sous-couche spécifique ou d’un traitement préventif a été négligé, il n’est pas rare de se retrouver avec de la peinture ou un enduit qui parte au fil des mois.

  • Un mauvais entretien des joints

Les façades des maisons en pierre ayant des joints souples ou des joints rigides doivent être entretenues. Sans un entretien régulier ni une rénovation partielle, les joints risquent d’éclater, disparaître, s’effriter, se durcir, craqueler.

La solution ? :   Il faut dans ce cas rénover les joints abîmés en suivant les étapes une à une : retirer le reste d’anciens joints, appliquer le mortier, refaire la finition.